Le premier amical, c'est significatif ?

18 juillet 2015 - 19:25

8 semaines. Depuis le dernier match de l'OM, la réception de Bastia au Vélodrome (3-0), il s'est donc écoulé huit semaines. Une éternité pour tout supporter de l'OM qui se respecte. Car si le mercato, c'est bien, les matchs, c'est mieux. Ce samedi, ce sera donc la première étape, contre l'Etoile du Sahel en amical. Une rencontre absolument pas significative, avec beaucoup de jeunes et une large revue d'effectif. Mais il est toujours possible de tirer des enseignements d'une opposition. Est-ce que ceux des années précédentes se sont confirmés dans la durée ? Retour sur les cinq derniers "premiers amicaux". 

2014 : les débuts fracassants de Batshuayi contre Leverkusen

Partis en Autriche pour jouer un amical contre le Bayer Leverkusen, Marcelo Bielsa et ses hommes font forte impression. L'Argentin, qui a laissé son staff à Marseille, donne de la voix pour mettre en place son fameux 3-3-3-1, replaçant sans cesse Mario Lemina, dans un rôle inédit de libéro. Dès la première mi-temps, c'est Florian Thauvin qui s'illustre avec une belle échappée côté droit conclue d'une frappe croisée imparable. Il confirme les bruits qui le présentent motivé comme jamais pour cette préparation. Cette saison devrait être la sienne. Pour la seconde mi-temps, Batshuayi fait son entrée à la pointe de l'attaque. Il lui faut dix minutes pour être décisif. Il perfore la surface sur un côté, longe la ligne de sortie de but pour finalement pousser un défenseur à marquer contre son camp. Costaud. Le score final est lourd, 4-1, grâce à l'entrée d'un Morgan Amalfitano brillant, buteur sur un lob sublime avant d'offrir un caviar à Payet. 

2013 : Rod Fanni montre qu'il a l'étoffe d'un capitaine 

Opposés au FC Sion à Crans Montana, les joueurs d'Elie Baup sont loin de livrer une partie mémorable. 22 joueurs sont testés et certains passent totalement à côté à l'image d'André-Pierre Gignac, dans le dur avec la préparation. Certains jeunes, comme Santiago, Anani et Ephestion, ne saisissent pas leur chance alors que Benjamin Mendy, pour sa première, montre de belles dispositions offensives. De cette rencontre, on ne retient finalement que la copie quasi-parfaite de Rod Fanni, capitaine d'un soir en défense centrale qui assume parfaitement son rôle de grand frère. Autre belle satisfaction, Larry Azouni, qui montre de belles dispositions techniques au milieu. Fâché avec sa direction, Fanni sera blacklisté rapidement dans la saison alors qu'Azouni sera envoyé en prêt le dernier jour du mercato à Lorient dans le cadre du transfert de Mario Lemina.

2012 : La revanche de Loïc Rémy ? 

Pour la première d'Elie Baup, l'OM affronte le FC Sion avec une belle curiosité, le champion du monde Gennaro Gattuso positionné en numéro 6 chez les Suisses. Avec de nombreux jeunes dans la foulée de l'Euro 2012, les Olympiens ont du mal à être serein. La faute peut-être à une charnière centrale composée de Leyti N'Diaye et Senah Mango. Longtemps menée, l'équipe phocéenne réagit aux forceps avec une belle deuxième mi-temps. Grâce à deux hommes : Najib Ammari, l'ailier gauche du centre de formation, et Loïc Rémy, qui a raté la compétition en Pologne et en Ukraine au dernier moment pour cause de blessure. Le premier fait la passe, le second égalise d'une belle frappe à la dernière minute. Rémy, meilleur buteur olympien lors des deux dernières saisons, semble parti pour prendre sa revanche. Malheureusement, il se blesse au match amical suivant, contre Benfica. Touché moralement, il ne sera que l'ombre de lui-même jusqu'à son départ, quelques mois plus tard. 

2011 : Morel débute en fanfare

Habituée à se préparer d'abord en Bretagne, la formation de Didier Deschamps joue contre Vannes avec sa nouvelle recrue, le régional de l'étape, Jérémy Morel. Formé au FC Lorient, le Breton devait signer à Rennes mais il a choisi au dernier moment de rejoindre l'OM. Pour son premier match avec le maillot blanc, il remplace Fomen à la mi-temps au poste d'arrière gauche... et donne la victoire à l'OM dans les dernières minutes (1-0). Sur le coup, nombreux sont les supporters à se dire que le club phocéen a bien fait de choisir cette option plutôt que celle qui menait à Benoît Trémoulinas... 

2010 : La relation Niang-Lucho

La coupe du monde sud-africaine n'a même pas rendu son verdict, avec un Allemagne-Uruguay pour la troisième place et un alléchant Espagne-Hollande en finale, que l'OM est déjà de retour sur les terrains, en Bretagne et contre Vannes. Le titre de champion de France n'est pas encore totalement digéré si l'on se fie aux écarts de poids de certains joueurs de Didier Deschamps. Le coach est néanmoins détente pour cette première, s'affichant même sur le banc avec ... des lunettes de soleil, pour mieux voir ce qu'il s'y passe. Si l'OM s'impose (2-0) sur deux penaltys, une relation crève l'écran en première période. Celle de Lucho Gonzalez et Mamadou Niang qui se trouvent les yeux fermés. Les Phocéens pensent régner à nouveau sur la Ligue 1 avec cette arme redoutable. Fenerbahçe n'a pas encore fait un pont d'or au Sénégalais... 

#top5 

Commentaires

[Sujet supprimé] 1 an
4-1
olympique de marseille / Bastia plus de 2 ans
olympique de marseille / Bastia : résumé du match plus de 2 ans
olympique de marseille : nouveau joueur plus de 2 ans
2-2
Paris ST Germain / Girondains De Bordeaux plus de 2 ans
Paris ST Germain / Girondains De Bordeaux et Paris Saint Germain / Girondains De Bordeaux : résumés des matchs plus de 2 ans
Paris ST Germain / Girondains De Bordeaux et 4 plus de 2 ans
2-2
Paris Saint Germain / Girondains De Bordeaux plus de 2 ans
3-1
Rennes / Toulouse FC plus de 2 ans
Rennes / Toulouse FC et 6 autres : résumés des matchs plus de 2 ans
Rennes / Toulouse FC et 6 plus de 2 ans
1-2
Olympique Lyonnais / Rennes plus de 2 ans
1-0
Rennes / Monpellier plus de 2 ans
2-1
Bastia / Rennes plus de 2 ans
0-4
Caen / Olympique Lyonnais plus de 2 ans