Qui a marqué des points à Sousse ?

19 juillet 2015 - 16:22

Saison | 19/07/2015 - 12:15 | Qui a marqué des points à Sousse ?

 

Pour le premier match amical de l'année, Marcelo Bielsa a fait du Marcelo Bielsa : tellement de turn-over que Georges-Kévin Nkoudou est même rentré à nouveau en jeu après avoir laissé sa place à la mi-temps, un schéma de jeu difficilement lisible sur le terrain du fait du marquage individuel mais surtout une envie de jouer l'offensive, de perforer droit devant dès qu'il y en avait la possibilité. Malgré l'absence de Benjamin Mendy, resté sur Marseille pour une douleur aux adducteurs, l'entraîneur argentin a ainsi également pu mettre en place la concurrence qu'il affectionne. Il y avait grosso modo deux joueurs sur chaque poste. S'il ne faut pas tirer de conclusions après le premier match amical, surtout au vu de l'opposition, il est possible de voir où en est pour l'instant la hiérarchie de l'effectif sur chacune de ces positions.

Gardien de but : Steve Mandanda 

Le capitaine a fait l'intégralité de la rencontre. Et il a illuminé la partie de nombreuses parades décisives. Affûté, extrêmement déterminé, il a encaissé un penalty douteux, le tireur tunisien ayant choisi d'être passeur pour un partenaire déjà dans la surface avant que le cuir ne soit touché. Mais au vu du contexte, il n'a intelligemment pas réclamé des explications à l'arbitre. Yohan Pelé, qui a passé la rencontre sur le banc, risque de récolter les miettes. 

Arrière gauche : Alphousseyni Sané

En l'absence de Benjamin Mendy, c'est Sané, un jeune du centre qui a épaté le staff et auteur de très bons matchs avec la réserve en fin de saison dernière qui était titulaire à gauche. Match très correct du jeune défenseur de 19ans. 

Défenseur central gauche : Karim Rekik 

Pour sa première, le Hollandais s'est fait prendre deux fois dans son dos. Problème de réglages avec Nicolas Nkoulou, chargé alors de marquer un élément qui jouait plus bas sur le terrain. Mais il a su contenter l'énorme attente placée en lui avec deux tacles pleins d'autorité et quelques belles sorties de ligne balle au pied. Aligné au départ à ses côtés en défense centrale avant de jouer avec Aloé, Stéphane Sparagna a aussi montré dès le début de la rencontre que l'engagement ne lui faisait pas peur. Il a été plus discret, bien que précieux sur les corners défensifs où il prend tout de la tête. 

Défenseur "voltigeur" : Nicolas N'Koulou 

Le Camerounais n'a pas été exceptionnel mais sa seule présence rassure tout le reste du compartiment défensif. Il est indispensable, aussi car toute l'organisation de la relance passe par lui. Il a laissé sa place à la mi-temps à Alaixys Romao, qui a fait plusieurs tacles propres, dans les pieds. 

Défenseur central droit : Baptiste Aloé 

Le natif de La Ciotat a joué la première mi-temps sur le côté droit avant de basculer dans l'axe. Volontaire dans ses montées, impitoyable dans ses interventions, il a montré qu'il pouvait jouer à tous les postes de la défense. En seconde période, Romao a pris sa place, laissant Bill Tuiloma jouer au milieu de terrain. Il restait trop peu de temps pour que le Néo-Zélandais puisse se mettre en évidence. 

Défenseur droit : Brice Dja Djédjé 

Même s'il s'est rendu coupable d'une faute stupide en fin de match, manquant de peu de gâcher la fête avec son excès d'engagement, le latéral est comme un poisson dans l'eau dans l'organisation de Bielsa, où il sait quand il faut amener un plus dans son couloir ou quand il faut suivre l'attaquant adverse. Rentré en cours de seconde période, Gaël Andonian n'a pas eu de quoi se faire remarquer, si ce n'est sur sa supposée main sur le penalty concédé.

Milieu relayeur : Bouna Sarr

Rentré à la mi-temps, l'ancien Messin a fait en sorte de se rendre immédiatement indispensable avec ses percées balle au pied. Il finit la rencontre avec deux passes décisives, une donnée dans un timing parfait à Michy Batshuayi, une pour Ocampos après un joli travail de feintes sur le côté droit, qui laisse penser qu'il n'aura pas de mal à occuper également un poste d'ailier. En première période, si Mario Lemina a perdu bêtement deux trois ballons au milieu, il semble parti sur de bien meilleures bases que ce qu'il a montré lors de ses deux premières saisons olympiennes. 

Ailier gauche : Romain Alessandrini 

Il avait à marquer un joueur très offensif, ce qui explique pourquoi il ne s'est pas tant montré sur la période qu'il a joué. Mais Alessandrini a montré qu'il était en jambes sur ses rares interventions offensives, notamment en ce qui concerne la justesse technique. Son apport sur les coups de pied arrêtés n'est plus loin d'être indispensable à l'équipe. En deuxième période, Bilal Boutobba a montré qu'il n'avait pas de mal à combiner avec ses partenaires. Opportuniste, il a envoyé une frappe forte sous la barre pour le quatrième but, le gardien ayant relâché une tentative de loin. 

Meneur de jeu : Florian Thauvin

Il a marqué le premier but, sans se poser de questions, mais il a surtout fait du bon Thauvin. Celui qui percute, celui qui donne l'impression que l'équipe joue avec un ballon de plage tant il peut faire une ouverture en hauteur sans y mettre de force. Il a d'ailleurs servi parfaitement Nkoudou au bout de dix minutes. Il semble plus à l'aise quand il part de plus bas, et il ne s'économise toujours pas dans le travail défensif. Remplacé à la pause par Abdelaziz Barrada qui a été beaucoup plus discret. Mais le Marocain a une technique rare, c'est indéniable. 

Ailier droit : Lucas Ocampos 

Il a joué attaquant en première période et a été plutôt bon, pesant comme il faut sur la charnière adverse. C'est parce qu'il joue bien son duel à la tête sur corner par exemple que Thauvin peut débouler à l'entrée de la surface pour ouvrir le score. Il a joué sur les ailes par la suite où il s'est montré plus sûr techniquement que Georges-Kévin Nkoudou. La recrue de Nantes s'est procuré une occasion en début de partie mais il a tiré au-dessus. Provocateur balle au pied, il devrait cependant rendre plus d'un service. 

Avant-centre : Michy Batshuayi

Rentré à la mi-temps, le Belge a pris deux minutes, et deux hors-jeu, pour se mettre en jambes, avant de signer un doublé. Un but où il prend le gardien et la défense de vitesse en deux foulées, un en fin de partie où il montre qu'il est avant-tout un finisseur qui rend les gestes les plus simples, redoutables. A son poste en première période, Lucas Ocampos a marqué en seconde le deuxième but en montrant qu'il n'était pas, non plus, maladroit devant les cages. 

#amical

Commentaires

[Sujet supprimé] 1 an
4-1
olympique de marseille / Bastia plus de 2 ans
olympique de marseille / Bastia : résumé du match plus de 2 ans
olympique de marseille : nouveau joueur plus de 2 ans
2-2
Paris ST Germain / Girondains De Bordeaux plus de 2 ans
Paris ST Germain / Girondains De Bordeaux et Paris Saint Germain / Girondains De Bordeaux : résumés des matchs plus de 2 ans
Paris ST Germain / Girondains De Bordeaux et 4 plus de 2 ans
2-2
Paris Saint Germain / Girondains De Bordeaux plus de 2 ans
3-1
Rennes / Toulouse FC plus de 2 ans
Rennes / Toulouse FC et 6 autres : résumés des matchs plus de 2 ans
Rennes / Toulouse FC et 6 plus de 2 ans
1-2
Olympique Lyonnais / Rennes plus de 2 ans
1-0
Rennes / Monpellier plus de 2 ans
2-1
Bastia / Rennes plus de 2 ans
0-4
Caen / Olympique Lyonnais plus de 2 ans